• 1
  • 2

Lors d’un récent voyage d’agrément à New York, j’ai eu la chance de rencontrer une des anciennes gloires de la NBA, Monsieur Kareem Abdul-Jabbar. Je voyageais tranquillement avec mon maillot des Greengones dans un taxi jaune, lorsqu’il m’a interpellé. Après s’être assuré que je représentais bien l’Asvel et non une des nombreuses équipes NBA jouant en vert, il m’a interpellé avec ces paroles étranges : ’you are not sympas, you are very radins’.

 

En utilisant mon très approximatif anglais, j’ai voulu comprendre la raison de ce qui ressemblait à une invective. Après moult difficultés de compréhension réciproques, j’ai pu me faire une idée de ce que signifiaient ses propos.

 

La langue anglaise étant bien plus concise, je vous propose une traduction la plus honnête et précise possible : ‘Quand on est un club aussi riche d’histoire, qui de plus se veut un grand club, on ne peut pas jouer à l’épicier du coin* pour offrir un voyage aus Ctates à un supporter méritant, surtout au Texas’.

 

J’avoue que j’ai eu un peu peur sur le coup, car il semblait vraiment très en colère, mais il a bien compris que je n’y étais pour rien et tout s’est terminé fort sympathiquement devant quelques bonnes Budweiser.

 

*J’aime beaucoup l’épicier de mon coin.

 

 

Papygone

picto facebook    picto twitter